PERP AXA Confort

Le PERP à été crée par la loi Fillon du 21 août 2003 afin d inciter les francais à se constituer, à titre individuel et volontaire un complément de retraite par la voie de la capitalisation. Dans la plupart des cas, le capital cumulé sur le PERP (majoré par les intérêts) est transformé en rentes...
 

PERP AXA Confort avec epargne-et-retraite.com

Description et performances du contrat PERP AXA Confort :

Compagnie :


•AXA

 

Nom du PERP :
 

•Perp confort


Versement :


Versement initial : 100€ (40€/mois ou 100€ en libre)

Rendement 2010 du fonds euros nets de frais de gestion (rappel 2009) :

• 3.45% (3.60%)

Frais :


Frais sur versement : 5%

Frais d'adhésion à l'association : 30%

Frais de gestion : 0.90 maxi

Frais de transfert : 1%

Frais sur rente :

•Frais sur encours : 0.96%

•Frais sur arrérage : 3%

Taux :


Taux de distribution des bénéfices : 100%

Supports :


Nombre de supports : 2

Options :


Options sur rentes : Réversion, annuités garanties, rentes par palier


Avec epargne-et-retraite.com retrouver tous les conseils sur l'épargne et la retraite
 

Je m'informe

PERP HSBC : Plan Elysées Retraite Patrimoine

Le PERP à été crée par la loi Fillon du 21 août 2003 afin d inciter les francais à se constituer, à titre individuel et volontaire un complément de retraite par la voie de la capitalisation. Dans la plupart des cas, le capital cumulé sur le PERP (majoré par les intérêts) est transformé en rentes...

Lire la suite

Contrat Madelin : SWISS LIFE

 Institués le 11 février 1994 par la loi Madelin, ces contrats sont exclusivement destinés aux travailleurs non salariés, soumis à l'impôt sur le bénéfice industriel et commercial ou sur le bénéfice non commercial.

Lire la suite

La rente viagère : Idéale pour augmenter ses revenus

Une rente viagère est un contrat d'assurance par lequel une compagnie s'engage à verser à une personne pendant toute sa vie un revenu garanti, et revalorisé au fil des ans, en contrepartie.

Lire la suite

Contrat Madelin : Prédica La Médicale

 Institués le 11 février 1994 par la loi Madelin, ces contrats sont exclusivement destinés aux travailleurs non salariés, soumis à l'impôt sur le bénéfice industriel et commercial ou sur le bénéfice non commercial.

Lire la suite