Le PERP : Le plan d'épargne retraite populaire

L'ouverture d'un PERP se traduit par la souscription d'un contrat d'assurance vie spécifique...

Le PERP, destiné à constituer une pension de retraite, tout comprendre avec epargne-et-retraite.com

Qu'est-ce qu'un PERP ?

L'ouverture d'un PERP se traduit par la souscription d'un contrat d'assurance vie spécifique obligatoirement dénoué au moment de la retraite sous forme de rente viagère. Cependant depuis 2006, la sortie en capital est possible, à condition d'avoir été locataire depuis au moins deux ans.

Qui peut ouvrir un PERP ?

Toute personne majeure peut ouvrir un ou plusieurs Perp, même si elle n'exerce pas d'activité professionnelle. Un retraité peut aussi en ouvrir un, jusqu'à l'âge de soixante-treize ans.

Où ouvrir un PERP ?

Les banques, compagnies d'assurances, organismes de prévoyance et mutuelles peuvent proposer des Perp. Ils sont par nature tranférables d'un établissement à l'autre, la valeur de transfert pour les huit premières années devant figurer dans le contrat. Pour les Perp de plus de 2 000€, cette valeur doit d'ailleurs être communiquée chaque année.

Quelle durée ?

Bien que conçu comme un instrument d'épargne à long terme, le Perp ne comporte pas de durée minimale. Sa durée dépend en fait de l'écart de temps restant à courir jusqu'à l'âge de la retraite.

Quels versements ?

La réglementation ne prévoit ni versement minimum, ni obligatoire ennuelle de versement. les établisssements distributeurs proposent des plans à versements libres, sous réserve de respecter un minimum (de 50€  à 1500€ par versement selon les contrats) et des plans à versements réguliers, selon une périodicité définie par le souscripteur, qui reste cependant libre de les modifier ou de les interrompre.

Comment fonctionne un PERP ?

Le Perp comporte une phase d'épargne pendant laquelle le souscripteur alimente son plan et une phase de rente qui débute au moment de sa retraite jusqu'à son décès.  Les versements ouvrant droit à une rédcution fiscale sont plafonnés. Trois catégories de contrat d'assurance vie peuvent être proposés dans un Perp.

Les contrats "de rente différée". Chaque versement est immédiatement converti en fraction de rente calculée sur la table d'espérance de vie en vigueur au moment de la conversion. La rente totale est égale à la somme des fractions de rente ainsi acquises.

Les contrats "en point de rente". Chaque versement est immédiatement converti en points calculés selon la valeur du point et d'un "coefficient d'âge" (plus le souscripteur avance en âge et moins un même versement lui donne de points). Dans ce cas, la rente totale est égale à la somme des points de rente multipliée par la valeur du point de rente révisé chaque année par l assureur et dont la valeur ne peut jamais être inférieure à celle de l année précédente.

Les contrats d'épargne classiques "en euros" ou "multisupports". Ils représentent la grande majorité des contrats proposés. Dans ce cas, la conversion en rente du capital accumulé se fait sur la base de la table d'espérance de vie en vigueur au moment du départ à la retraite du souscripteur.

A noter. Aucun retrait n'étant possible, hormis quelques rarez cas de sortie anticipée prévus par la loi, les sommes figurant sur un Perp sont totalement indisponibles pendant la phase d'épargne. Dans la pratique, les contrats prévoient des garanties complémentaires en cas de décès du titulaire, afin que les montants accumulés soient versés aux bénéficiaires désignés.

Comment fonctionne la rente de retraite ? Le titulaire d'un Perp peut demander à percevoir la rente lorsqu'il liquide ses droits à la retraite dans un régime vieillesse obligatoire. Il doit d'ailleurs en faire la demande expresse, justifiée par l'attestation de la caisse. Autrement, son Perp continue à fructifier. Différentes options de rente peuvent être proposées dans le contrat (rente viagère classique, réversible ou à annuités garanties), dont le choix s'exerce au moment de la demande.

Je m'informe

Le PERE : Le plan d'épargne retraite entreprise

Le PERE fonctionne comme les autres contrats d'épargne-retraite supplémentaires par capitalisation...

Lire la suite

Epargne Retraite : Où trouver le bon plan ?

 Les français soucieux pour leur retraite, n apprécient pas les plans d'épargne qui permettent de constituer une rente viagère. C'est pourtant le seul moyen de profiter d'un complément de revenus à vie...

Lire la suite

Contrat Madelin : CIC et Crédit Mutuel

 Institués le 11 février 1994 par la loi Madelin, ces contrats sont exclusivement destinés aux travailleurs non salariés, soumis à l'impôt sur le bénéfice industriel et commercial ou sur le bénéfice non commercial.

Lire la suite

Contrat Madelin : AGIPI AXA

  Institués le 11 février 1994 par la loi Madelin, ces contrats sont exclusivement destinés aux travailleurs non salariés, soumis à l'impôt sur le bénéfice industriel et commercial ou sur le bénéfice non commercial...

Lire la suite

Le PERP : Le plan d'épargne retraite populaire

L'ouverture d'un PERP se traduit par la souscription d'un contrat d'assurance vie spécifique...

Lire la suite

Contrat Madelin : MACSF

 Institués le 11 février 1994 par la loi Madelin, ces contrats sont exclusivement destinés aux travailleurs non salariés, soumis à l'impôt sur le bénéfice industriel et commercial ou sur le bénéfice non commercial.

Lire la suite